Le poker : un monde misogyne ?

Le poker est un jeu de plus en plus rependu. Que ce soit à la télévision ou sur internet, on assiste à une multiplication des propositions de tournois. Il comporte une forme ludique et rapide de gagner de l’argent. Hommes et femmes cohabitent autour d’une table de poker, mais si l’industrie du poker compte de nombreuses femmes dans ses rangs, lors d’une compétition internationale, les joueuses ne représenteront jamais plus de 5% de l’ensemble des participants. Comment les joueuses de poker professionnel vivent-elles ce jeu typiquement masculin ?

Les femmes catégorisées par leur façon de jouer 

Si elles jouent trop passivement, c’est parce qu’elles sont femmes, et non pas parce qu’elle sont prudentes. Si elles jouent de façon agressive, en mettant des pressions aux adversaires ou en les « bluffant », alors on dira qu’elles jouent comme des hommes.

vanessa-hellebuyck-405498

Vanessa Hellebuyck est une joueuse de poker invétérée depuis 2006 où elle découvre le poker sur Internet. Le poker devient alors une passion pour cette mère de 2 enfants. Elle raconte que les femmes sont les bienvenues sur les tables de poker et ce, pour plusieurs raisons : la première c’est que ça apporte une peu de « féminité », de « douceur ». La deuxième est encore plus machiste : c’est qu’une femme joue moins bien qu’un homme. C’est donc un bon moyen de contempler et en plus, de prendre ses sous.

Et sur la table, comment ça se passe ?

Juliette, 24 ans, est une jeune étudiante en école de commerce. Elle avoue avoir un penchant pour le poker depuis son plus jeune âge, mais ne jamais avoir osé s’asseoir à une table exclusivement masculine. Aujourd’hui, Vanessa joue avec ses amis au moins une fois par mois, également en cercle et au casino. Selon elle, les hommes n’ont pas un comportement déplacé, mais ils peuvent être sexistes. Elle se souvient d’une fois, où un joueur a taquiné un perdant devant elle : « ben alors, tu t’es fait battre par une fille ? » Les hommes imaginent, à tort évidemment, que les femmes sont moins bonnes qu’eux au poker.

Joueurs ou organisateurs : les clichés subsistent.

ladies 770

Dans un format plutôt masculin, les casinos et cercles de jeux n’ont pas épargnés les clichés sur les femmes. Elles ont semblé devenir une cible privilégiée et se sont vu offrir leur propre tournoi : les « ladies » (« Ladies nights, « Ladies Event » …) sont des formes de tournois ultra-stéréotypées et exclusivement réservées aux femmes, souvent décorées de ballons roses et dentelles sur les chaises. Les gains peuvent être également différents. Il n’est plus forcément question de gagner d’énormes sommes d’argent, mais plutôt un package pour un week end avec des séances de coaching, avec une manucure et du shopping.

Comment profiter de sa position de femme pour gravir les échelons ?

Il paraît désagréable pour une femme d’assister à des formes de sexisme autour du jeu. Mais cela peut constituer un énorme avantage : Les hommes pensent souvent que les femmes sont plus raisonnable et qu’elles bluffent moins par exemple. Pour certains, elle ont des traits communs bien différents de ceux des hommes : elles sont plus patientes, savent jouer de leur image (sournoisement), et sont moins sensibles à la colère. Mais ce n’est pas le cas.

« Une femme qui envoie son tapis [qui mise tous ses jetons d’un coup, ndlr] a forcément du jeu » selon Vanessa, c’est une phrase typique que l’on peut entendre autour d’une table. La seul chose que Vanessa reconnaît, c’est qu’elles seront moins sujettes à l’impulsivité et moins sensibles question ego.

Fiona Goldstein

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s