Instagram impacte l’image corporelle des adolescentes

Vous êtes addict des comptes fitness sur Instagram ? Entraînement sportif régulier, repas équilibrés, corps mince et tonique …  Vous serez peut être surprise d’apprendre que la fit-girl parfaite derrière votre écran est, en réalité, encore au lycée. 

Capture d_écran 2017-04-09 à 20.03.32

Sur le compte Instagram de Sonia Tlev, la fit-girl préférée de Shana

« Ciara aime votre photo. »,  » Louis a commencé à vous suivre »,   » Jessica a commenté : Wow! » … Les notifications s’illuminent sur le portable de Shana, 15 ans.
En seulement un an, Shana a dépassé les 2 000 followers sur son compte Instagram « fit&healthy ».

Élève en classe de seconde dans un lycée parisien du 16ème arrondissement, la jeune fille mène une vie bien chargée. Alternant son temps libre entre séances de sport en salle et préparation de repas équilibrés, elle est une « fit-girl » accomplie.

Le culte du corps séduit les jeunes filles

FullSizeRender

Sur le compte Instagram de Shana, photo suivie de la légende : « Objectif Summer 2017 💪  #perfectbody #bodygoal #fitnessmotivation

Aujourd’hui, la pratique du sport est largement mise en scène sur les réseaux sociaux.    Il est désormais impossible de passer à coté des comptes de jeunes femmes, adeptes de fitness, omniprésents sur Instagram. Depuis quelques années sur ce réseau, on assiste à l’émergence de ce phénomène grandissant : les comptes « fitspo » (contraction des mots « fit », soit « tonique » ou «en bonne forme» et inspiration). Récoltant chaque jour des milliers de likes, certaines fit-girl sont devenues de véritables stars qui voient chaque jour grimper leur popularité.

Séduite par l’idée de faire partie de cette communauté, Shana s’est vite laissée gagner par cette tendance des fit girls. Si la jeune fille dit avoir trouvé son équilibre en « maîtrisant son corps » comme elle me l’a confié, tout le monde ne parvient pas à trouver le juste milieu dans cette quête du corps parfait.

L’estime de soi mise à l’épreuve

Ces photos Instagram qui servent de modèles aux adolescentes ne correspondent pourtant pas à la réalité : elles sont le plus souvent le résultat de mises en scène et de retouches conséquentes. Dès lors, le fait qu’une jeune fille ait des attentes très élevées, voire irréalistes, au niveau de son apparence peut avoir de graves conséquences.

Capture d’écran 2017-04-09 à 21.48.41.png

Dans une vidéo Youtube, Horia revient sur son entrée dans l’univers des fit-girls qu’elle définit à présent comme une période « horrible » de sa vie.                                                  Avant cela, elle était « bien dans sa tête » déclare t-elle. Mais à force de voir «des photos sur Instagram de meufs en maillot de bain avec des abdos on dirait des échelles, des boobs énormes et des cuisses toutes fines», Horia a pourtant fini par «complexer de malade » et faire une fixette sur son poids « jusqu’à en pleurer ».

Des comparaisons nuisibles

À l’heure où une jeune fille se forge une identité personnelle, les médias qu’elle fréquente influencent beaucoup la façon dont elle se perçoit elle-même.
Publiée le 8 novembre 2015, une étude a mis en évidence la capacité d’Instagram à susciter chez les jeunes femmes l’envie et la jalousie du corps de l’autre. Sur les 150 étudiantes sondées, la plupart ont avoué être plus mal à l’aise avec leur apparence après avoir comparé leur corps avec celui d’une Instagrameuse.

Déconstruire ce monde de la perfection est notamment une des responsabilités de l’éducation aux médias. En aidant à développer un esprit critique, notamment en décodant la fabrication des images médiatiques, cette discipline fait l’objet d’un enjeu toujours plus important pour la jeune génération.

Jeanne Petit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s