« Menu Next Door: Manger sain, équilibré et surtout fait maison »

hachisparmentiercanard

Après son succès fulgurant en Belgique, Menu Next Door est un nouveau concept culinaire et conquis les parisiens en bousculant les habitudes. Lancer essentiellement sur Facebook à Paris en Janvier 2016, la page compte plus de 44 000 membres, avec approximativement 150 cuisiniers actifs à ce jour.

Il est connu qu’aujourd’hui, manger sain dans les grandes villes avec un temps plutôt limité, devient conflictuel!

Fondateur de l’entreprise, Nicolas Van Rymenant a voulu changer les codes des grandes villes comme Bruxelles et Paris. Rassemblant un très grand nombre d’épicerie du monde, de saveurs, de goûts, de cultures et bien-entendu des amoureux de la cuisine. C’est à partir de là que celui-ci, a donc mis en oeuvre son but premier: de créer une communauté de Chefs.

Cuisinier confirmés ou du dimanche, ils préparent à manger en grande quantité pour leurs voisins. Des plats qu’il faut aller récupérer chez eux. Le concept fait beaucoup d’heureux depuis son lancement à Paris. C’est pourquoi, Menu Next Door a lancé le 17 mars dernier, son site officiel. Une façon bien plus simple afin de gérer l’afflux de commande et de toucher un plus grand nombre de gens.

Le but second de l’entreprise est de placer l’humain au centre du projet, en proposant une nouvelle expérience du « Take Away ». Cuisiner pour ses voisins est un acte de partage et de don de soi, car au bout du compte, les clients rentrent dans l’intimité du cuisinier: sa cuisine!

Les menus en image sont mises en ligne d’emblée une semaine à l’avance par chaque cuisinier. Le but étant d’attirer l’attention et susciter l’intérêt des clients pour qu’ils passent d’éventuelles commandes. Une vingtaine de menus sont mises à disposition virtuellement.

Et grâce au système de réservation en ligne sur le site officiel, les cuisiniers peuvent d’autant plus gérer la quantité de matière première, pour éviter le gaspillages et les pertes. Les prix des menus peuvent variés entre 6 et 14€ selon le cuisinier et le menu proposé.

Le site de Menu Next Door, a mis en place un système de parrainage qui permet aux parrains ainsi qu’au filleules de gagner 5€ sur leurs prochaine commande. Ce qui réduit en plus le coût pour les consommateurs. De fait, l’entreprise est très consciencieuse de la santé d’autrui, de l’hygiène, du gaspillage alimentaire, du prix, sans pour autant négliger la convivialité.

« C’est une nouvelle manière de consommer dans toutes les générations », cite Nicolas Van Rymenant dans un interview hier, le 30 avril sur LesEchos.fr.

734124_10153992014852053_804771646599706315_n

Miguel, 27 ans et habitant dans le 10e arrondissement de Paris, est responsable dans un restaurant sur le Quais de Jemmapes. Il se transforme en cuisinier pour ses voisins pendant ses jours de repos. Chef du lundi, il s’inspire beaucoup de ses origines antillaises et de la cuisine de sa mère. Exotique et au goût du jour, il prend son rôle de Chef à cœur.

Selon le jeune homme passionné de cuisine, Menu Next Door lui a permis de rencontrer des personnes très variées et qui ne viennent pas forcément de son quartier.

« Le terme « voisin », ne veut pas seulement dire, les gens qui habitent dans les parages, mais aussi les gens qui travaillent ou qui sont de passage dans le quartier. En addition, le fait d’être Chef pour Menu Next Door me permet d’arrondir mes fin de mois ».

Cuisinier une fois par semaine depuis le lancement de l’entreprise sur Facebook, il est vivement recommandé par plusieurs membres et commence déjà à avoir des clients habitués. Accueillant et conviviale, il n’hésite pas à mettre les gens à l’aise en leur offrant l’apéritif dès qu’ils arrivent.

Nicolas Van Rymenant pour sa part, soutient que la priorité de Menu Next Door pour le moment, est d’avoir des cuisiniers dans tous les arrondissements de Paris afin que tout le monde puisse en profiter. Intégrer la communauté de Chef est très simple. Il faut aimer faire la cuisine, et faire une demande sur le site. Aucun entretien n’est requis, car c’est un projet basé sur l’économie collaborative.

Une application fera peut-être son apparition d’ici la fin de l’année, une fois que la communauté sera plus grande. Et le fondateur parle même de s’exporter à Londres et pourquoi pas aussi en Province.

Sur ce, bon appétit!

Jason LUK-HANG

693 mots

Crédits photos: Moi et Miguel

Publication: « Le Bonbon », « Cuisine Actuelle »

Publicités

Une réflexion sur “« Menu Next Door: Manger sain, équilibré et surtout fait maison »

  1. Apparemment ce n’est pas votre premier article journalistique.

    Bien écrit et bien organisé, il n’y a pas grande chose à critiquer.

    Je me demande s’il y a des contraints au niveau de la loi à vendre les repas comme ça…

    Aussi, quand vous citez l’interview des Echos, il suffit juste de mettre le lien directement vers l’article sur le texte.

    Sinon, bravo. -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s