A la découverte du « street fast-food » parisien

Une nouvelle formule de la restauration rapide se propage maintenant dans toute la capitale. A l’occasion de l’ouverture du second Grilled Cheese Factory, nous avons rencontré Jérémy Fribran, son propriétaire, afin de comprendre ce qui fait le succès de ces fast-foods nouvelle génération.

Depuis quelques temps, de nouveaux fast-foods ouvrent leurs portes dans Paris. On peut maintenant voir dans tout Paris des Bagel Corner, Bagelstein, Hammler’s, Grilled Cheese Factory et bien d’autres. Le lien entre ces différents restaurants ne se fait pas seulement sur la base de la restauration rapide mais sur une façon bien spécifique de travailler que décrypte avec nous Jérémy Fribran, propriétaire du Grilled Cheese Factory.

Le cadre

Ces nouveaux arrivants ont principalement de petits locaux organisés de sorte à ce que la cuisine soit dans la même pièce que les tables où les clients se restaurent. Avec une capacité généralement de 20 à 30 personnes, on est bien loin des grands espaces dont disposent les fast-foods « classiques » comme McDonald’s ou Burger King. L’esthétique y est également très proche avec une devanture très souvent foncée et sobre, et une décoration intérieure très moderne : des lumières légèrement tamisées donnent une ambiance assez intimiste et chaleureuse, des murs dont on voit les briques et des tables et chaises et/ou tabourets en bois.

91003653_oBagel Corner du 5ème arrondissement, rue Linné.

Photo du site officiel Bagel Corner.

 

Le produit

Ce qui marque aussi leur différence, c’est le produit en lui-même. « Le grilled cheese c’était un truc que je mangeais tout le temps quand j’étais aux Etats-Unis et, en revenant en France, impossible d’en trouver. Je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée de le lancer à Paris » nous explique Jérémy à propos des origines de ce concept. De même, Bagelstein va être spécialisé dans le bagel et Hammler’s dans le burger. Ce sont ces produits, introuvables auparavant dans la capitale (excepté pour le burger), qui font toute la singularité de ces restaurants. Le client choisit quels ingrédients composeront son sandwich avec pour base le produit spécifique (bagel, grilled cheese, burger…). Le produit est donc cuisiné sous les yeux des clients avec des produits frais et fait du « fait maison » son principal atout face à de gros concurrents tels que McDonald’s et Burger King comme nous l’explique le patron de 27 ans : « C’est du fait maison, les ingrédients sont frais : les produits viennent de Rungis et la viande vient du boucher du quartier. On cuisine devant les gens, c’est du qualitatif. »

L’accueil et le service

La démarcation se fait également sur le rapport entre le vendeur et son client. Il n’est pas rare de voir des vendeurs plaisanter avec les clients au moment de prendre leur commande. C’est un accueil très chaleureux que l’on reçoit dans ces fast-foods de la part de vendeurs qui ne montrent aucun signe d’agacement quand ils proposent d’expliquer le fonctionnement des menus aux nouveaux clients arrivant chaque jour. Devenant presque la marque de fabrique de ces restaurants nous avons demandé à Jérémy Fribran si cela faisait partie des directives données à ses employés : « Ça ne fait pas partie des directives mais plutôt des axes de recrutement, on essaie de recruter des personnes pas trop ternes. C’est quand même la base du commerce d’être sympathique avec les clients. »  Les profils des clients sont d’ailleurs très hétérogènes contrairement aux fast-foods traditionnels qui miseront principalement sur une jeune clientèle : « On n’a pas du tout de cible, on ratisse très large. Ça peut aller du jeune au vieux, c’est très varié ».

12939226_10207376744190470_1045270977_n

Intérieur du second Grilled Cheese Factory dans le 2ème arrondissement, rue Mandar.

Photo prise personnellement.

L’avenir de la restauration rapide ?

Pour terminer notre entretien, nous lui avons demandé s’il voyait, en ce concept de composer soi-même le produit avec le choix d’ingrédients, l’avenir de la restauration rapide. Et on peut dire que pour lui cela revêt une importance cruciale : « Bien sûr, il y a McDo qui a lancé en test des écrans où l’on peut choisir ce que l’on veut mettre dans son sandwich. Je pense que standardiser un peu moins ce que l’on va manger est une très bonne idée. »

Chacun se fera donc son propre avis sur ces « street fast-foods », mais c’est en tout cas un concept qui change drastiquement du fast-food traditionnel que nous connaissons. Une expérience conseillée aux amateurs qui souhaiteraient changer quelque peu leurs habitudes et pourquoi pas trouver un nouvel indispensable de la restauration rapide.

DELATOUR Hugo

672mots

Rubrique Gastronomie

Publicités

2 réflexions sur “A la découverte du « street fast-food » parisien

  1. Il faut citer vos photos et mettre une photo sur la page d’accueil aussi. Mais bon, pour l’article…OK, cet article peut être amélioré assez facilement. En fait, tous les éléments sont là, mais il n’y a pas de raison de séparer ces deux parties, le début et l’entretien. Vous devrez commencer avec quelque chose plus concret – le news. Cela s’agit de l’ouverture d’une autre boutique Grilled Cheese Factory. Puis on parle du fait qu’il y a ces tendances à Paris, mais laissez votre source vous guider. C’est lui qui va montrer ces tendances et ces détails que vous avez évoquez au début. Il faut mieux tisser les deux parties ensemble, au lieu d’avoir l’entretien isolé comme ça. On peut citer Jérémy plusieurs fois, donc quand vous parlez des interactions entre les clients et les serveurs, par exemple, vous laissez Jérémy parler afin d’illustrer vos idées. Tissez, tissez, tissez. Si vous le faites bien, on va avoir un article qui va être beaucoup plus fluide. -BP

    • Bonjour monsieur, l’article a été modifié selon vos conseils. En espérant que cela corresponde à ce que vous vouliez y voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s