Biocoop lance le premier magasin sans emballage

Du bio, en vrac et sans emballage. Depuis le 4 novembre, une boutique éphémère a ouvert ses portes au 14 de la rue du Château d’eau dans le 10ème arrondissement à l’occasion de la COP21. A l’intérieur, chacun se sert selon ses besoins parmi les produits bio disposés en vrac. Le concept est une première en France.

A l’entrée du magasin, de nombreux passants s’attardent aux fenêtres : « C’est donc ici la fameuse boutique éphémère ? Et qu’a-t-elle donc de si spécial ? ». Les plus curieux oseront même passer la porte. A l’intérieur, c’est un nouveau monde. On découvre des salades sur lesquelles de belles chenilles vertes se baladent encore, de longs tubes à céréales, d’immenses pots de yaourt, et d’impressionnantes fontaines de miel ou de produits d’entretien (attention, ne les mélangez pas !)… L’endroit est si atypique qu’une jeune demoiselle proposait une visite guidée à ses amis venus en exploration. Pour voir la Biocoop21, on se déplace entre copains, en famille ou bien même en solitaire.

Si le vrac n’est pas réellement une nouveauté dans les magasins Biocoop, c’est l’absence d’emballage qui fait toute la particularité de la boutique éphémère. Les clients sont invités à apporter leurs propres contenants pour le transport des articles. Mais bien sûr, pour les visiteurs impromptus et les incurables tête-en-l’air, le magasin met néanmoins à disposition de petits sachets en papier, des sacs en lin ou bien encore un « bar à bocaux ».

Sylvie, un sachet à la main, est entrée ici par hasard pour y faire ses courses. « J’ai l’habitude d’acheter mes produits dans les Biocoop ou bien directement auprès des producteurs. Quand je suis passée devant la boutique, je n’ai pas hésité car c’est un mode de consommation que j’apprécie. On devrait avoir ça partout ! » raconte la maman tout en se fâchant contre sa fille, qui tentait discrètement de placer deux pauvres biscuits dans une grande pochette.

Le souhait de Sylvie a des chances de se réaliser car Biocoop21 est une boutique test. A la fin de sa période d’essai, un bilan devrait permettre de déterminer ce qui a marché ou non afin de renouveler l’expérience dans les autres magasins de la chaine partout en France.

En pleine euphorie autour de la COP21, le concept connaît actuellement un certain succès. Mais pour Julien, qui travaille au rayon frais, cette expérience n’est pas de tout repos. « Le tout en vrac et l’absence d’emballage imposent beaucoup de contraintes. Il faut sans cesse réexpliquer le fonctionnement du magasin et nos motivations. C’est assez fatigant » explique-t-il en sortant un gros morceau de viande de son étrange frigo sans gaz réfrigérant. « En plus, le nombre de clients qui arrivent avec leurs propres contenants est assez faible. Nous voulions éviter les emballages et nous voilà obligés d’en vendre pour ne pas que les clients repartent les mains vides » ironise le jeune homme. C’est le paradoxe de la boite d’œufs : le magasin propose des œufs frais à l’unité, mais pour les transporter sans faire d’omelette, il faut une boite et donc plus d’emballage qu’habituellement. Que faire ? Vendre et gaspiller ou ne pas vendre et rouscailler ? Bonjour le casse-tête. La seule solution : changer les mentalités et inciter les gens à apporter leurs propres contenants. Mais cela ne se fera pas en quelques mois…

Grâce à l’engouement des vrais écolos et la curiosité des éco-touristes, l’expérience de ce commerce éphémère, menée par la Biocoop avec la SEMAEST (société d’économie mixte de la Ville de Paris) est prolongée de deux mois, jusqu’à fin février. Le bilan, à la fin de l’expérimentation, déterminera si ce succès révèle une simple lubie ou bien une réelle volonté de consommer différemment.

Julie Biet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s