Siga-Siga : la première boutique sans argent de Paris

 

Sigasiga2

La directrice de la Boutique Sans Argent et une bénévole ©La Boutique Sans Argent

On connaissait déjà les brocantes, les magasins solidaires et les friperies pour acheter à petit prix et redonner vie à des objets de seconde main. Mais, depuis l’été dernier, la première Boutique Sans Argent de Paris a pris ses quartiers dans l’ancienne gare de Reuilly.

Ce samedi, dans le hall d’entrée de la maison des associations, où la petite échoppe a élu domicile, le trafic ne désemplit pas. Des jeunes, des familles, des habitants du quartier et des franciliens sont venus chiner dans cette caverne d’un nouveau genre. Des portants de vêtements, des piles de livres, une étagère de CD, un coin vaisselle et bibelot, à première vue, Siga-Siga a tout l’air d’une boutique de dépôt-vente. Mais pourtant ici, il n’est pas question d’argent. Dans tout le magasin, des étiquettes affichent en lettre capitale la mention « zéro euros ». On croirait rêver.

zero

Chez Siga-Siga, tout est gratuit ©La Boutique Sans Argent

Si le nom de l’association Boutique Sans Argent semble limpide, le fonctionnement lui en déroute plus d’un. Les novices du bric-à-brac préfèrent tous s’assurer d’avoir bien compris le concept avant de fouiller les bacs à vêtements et de passer en revue les articles des rayons.

Débora Fischkandl, Directrice de l’association à l’initiative du projet, répète inlassablement le principe. « Il n’y a pas d’échange. Si des articles vous plaisent, vous les emportez. Si vous souhaitez vous pouvez amener des affaires pour faire un don une autre fois ». Pas d’argent, et pas de troc non plus. Ici, tout est pensé pour s’éloigner du schéma économique traditionnel en se concentrant sur le don. C’est de l’économie circulaire.

On peut ainsi faire son shopping en récupérant des objets qui dormaient dans des placards ou des cartons et n’avaient d’autre destiné que de finir à la poubelle. Ou déposer toute chose dont on n’a plus l’utilité, mais qui pourrait servir à d’autres. Vêtements, vaisselle, petit électroménager et électronique, jeux et jouets, accessoires, déco, livres à condition qu’ils soient en bon état, transportables à la main et propre.

Participer à cette initiative de dépôt-don, c’est contribuer au développement durable en réduisant les déchets des ménages. Mais c’est aussi créer du lien social. « C’est comme si on donnait des affaires entre frères et sœur, mais à une plus grande échelle, entre tous les contributeurs de l’association » explique Débora Fischkandl.

siga_siga

Les clients parcourent les rayons à la recherche de vêtements et de livres gratuits ©La Boutique Sans Argent

Et ce n’est pas parce que tout est gratuit que les gens font de véritables razzias. Alice, une étudiante qui visite pour la première fois l’échoppe, a déjà trouvé une écharpe et hésite dorénavant entre deux t-shirts. « Il est beau celui, là, mais j’ai déjà pris une écharpe, il ne faut pas abuser ! » lance-t-elle avant de reposer l’un des vêtements.

Pourtant, comme ne cesse d’indiquer les bénévoles de l’association, il n’y a pas de nombre maximum d’articles. Mais il semblerait que le don ait une charge symbolique comme l’explique la Directrice de l’établissement, convaincue que si des articles étaient vendus à cinquante centimes, ils partiraient plus vite.

S’il n’est pas question de débourser le moindre centime pour repartir chez soi les bras chargés d’affaires, il est tout de même possible de soutenir l’association. Et ce, en prenant un café ou un thé servi à prix libre par les membres de l’association.

Domiciliée dans l’ancienne gare de Reuilly pour une période de deux ans, la Boutique Sans Argent pourrait bien s’agrandir « Siga Siga » (petit à petit en grec). Contraint de ne proposer que des objets peu volumineux par manque de place, le personnel de l’association voit plus grand en envisagerait même de mettre en place des services. Et par la même occasion, rendre de nombreux parisiens adeptes du don.

La Boutique Sans Argent – Siga Siga
Ouvert du lundi au samedi
De 14h à 18h
181, avenue Daumesnil, 75012 Paris
Site : laboutiquesansargent.org

Félicité Wintenberger

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s