La Mercerie Fine détricote les idées reçues

C’est un havre de douceur en plein cœur du 11ème arrondissement. Plus besoin d’errer dans les allées sombres et sinueuses du Marché Saint-Pierre : la Mercerie Fine, jolie boutique hybride, est là pour dépoussiérer le « fait-main ».

Sa devanture turquoise détonne dans la grisaille. En poussant la porte, on découvre une jolie boutique qui fera oublier tous ses soucis à quiconque sait se laisser séduire par les tissus bariolés, les bougies parfumées et le murmure d’une bouilloire.

Dans un décor simple et cosy, Mélanie vous demande : Thé vanille ou thé à la menthe ? Car la Mercerie Fine, en plus d’être une boutique et un atelier, est un café participatif : on donne la somme que l’on veut.

Siroter une infusion entouré-e de coussins par dizaines, de pompons et autres fanions – à chaque fois, des créations de la talentueuse jeune-femme – voilà une offre à laquelle il semble difficile de refuser. « Certaines personnes entrent simplement pour prendre un rapide café, mais j’ai pensé ce coin comme un endroit pour s’assoir, tricoter, passer un peu de temps, » résume-t-elle.

L'intérieur chaleureux et coloré de la Mercerie Fine

L’intérieur chaleureux et coloré de la Mercerie Fine

La Mercerie Fine a ouvert il y a tout juste deux mois, et Mélanie a su y insuffler beaucoup de sa propre créativité. À un tournant de sa vie, cette petite boutique s’est imposée à l’ex-avocate comme le projet idéal pour partager sa passion des patrons et des tissus à motifs. Tout plaquer et ouvrir une mercerie ! Pour en finir avec un job stressant, Mélanie a remplacé sa robe d’avocat par des robes cousues-main.  Une mercerie conviviale, chaleureuse et moderne, qui donne envie soi-même de tout plaquer pour faire de jolis coussins.

Pour cela, justement, il y a l’atelier. Le samedi, en semaine le soir, et bientôt la journée aussi : des fanas du tricot, de la couture et de la dentelle proposent aux débutant-e-s des cours d’initiations en petits groupes. Le temps de deux ou trois heures (15€/h), on vous apprendra les techniques de base pour créer un coussin, une trousse, une broche. Le but étant, bien sûr, de repartir à la maison avec une création unique dont on peut être fier-e !

« Si on repart avec quelque chose qui n’est pas terminé, on finit par l’oublier, ou on n’ose pas y retoucher de peur de ne plus savoir s’y prendre. Donc ici, on accompagne de A à Z, » explique Mélanie. Pour les plus initié-e-s qui voudraient se lancer dans un nouveau projet, des séances particulières sont également proposées.

L’ultime atout de la Mercerie Fine, c’est sa boutique ultra fournie. Les bestsellers de Mélanie sont ses très nombreux tissus (environ 20€ le mètre) ; actuels, graphiques, originaux, on les imagine parfaitement sur le  tote-bag que tout le monde nous enviera.

Des boutons aux ciseaux, des bobines de fil aux aiguilles à tricoter, des découseurs à la colle à tissu, il y a tout, tout, tout ce dont vous pouvez rêver pour profiter des longues soirées d’hiver. La Mercerie Fine proposera même très bientôt un atelier de création de bijoux… Vous le sentez, le vent de Noël qui approche ?

La Mercerie Fine

25, rue Saint Sébastien – 11è

Mardi au samedi : 10h-19h

FB, Twitter, Insta : Lamerceriefine

Clémentine Koenig (@clementinejk)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s