Salon du Chocolat 2015 : Le cacao dans tous ses états

IMG_1170IMG_1187

Source : Photos Aurélie Delvar

Cette année encore, le Mondial du Chocolat et du Cacao a fait rêver les plus gourmands. Un véritable voyage à travers les 4 coins du monde révélant les plus beaux chocolats a rassemblé, comme chaque année, des milliers de curieux sur plus de 20 000 m². Réunis du 28 octobre au 1er novembre à Porte de Versailles, des centaines de chocolatiers se sont déplacés de leur terre natale pour présenter leurs plus beaux ouvrages.

Mêlant art et gourmandise, c’est la sculpture qui est à l’honneur en 2015. Plus précisément, le thème imposé s’intitule « Inspiration from Nature », « Inspiration de la Nature » pour les non-anglophones.

Et c’est justement l’une des épreuves du World Chocolate Masters, compétition de haut niveau organisée par Cacao Barry, marque de chocolat impliquée dans le monde du cacao. Elle invite les plus grands maîtres chocolatiers du monde à s’affronter, comme l’italien Davide Comaschi pour les connaisseurs (gagnant 2013 de ce concours). Derrière un enclos vitré où seuls les invités spéciaux ont le droit de pénétrer, le grand public a les yeux rivés sur les chefs se mesurant à leurs concurrents. Il faut dire que c’est la première fois que la France accueille la Finale de cette rencontre.

Vincent Vallée, jeune chef de 26 ans, est le vainqueur non seulement de cette épreuve de sculpture, mais également de la compétition. C’est une fierté pour les français puisque c’est la première fois dans l’histoire du World Chocolate Masters que le représentant du drapeau tricolore est désigné vainqueur. Comme celui-ci le dit si bien « on n’a pas gagné le rugby mais au moins on a gagné la coupe du monde de chocolat ».

En guise de statue, c’est un être tout en finesse, à la frontière entre la femme et le félin, qu’a imaginé le champion. On entend par-ci par-là des « Oh, on dirait Avatar ! » subjugués des visiteurs qui sont venus voir les œuvres de plus près. Car en effet, la statue de chocolat n’est pas sans rappeler le film Avatar de James Cameron. Rivalisant de perfection avec des plantes carnivores, des mignons petits violons et des cerfs majestueux, confectionnés bien entendu en chocolat dans les moindres détails, celui-ci se détache spécialement des autres.

Le salon regorgeant de multiples surprises, l’étonnement ne s’arrête pas là ! Un ours géant réalisé par l’artiste Richard Orlinski et la chef pâtissière du Pré Catelan Christelle Brua trône à l’étage ; une figurine de 4m20 composée d’un mannequin et d’un lustre réalisée par Leonidas trouve allégrement sa place parmi les nombreux clichés des spectateurs.

Mais le salon du chocolat, c’est aussi et surtout le salon des gourmands : l’occasion pour les artisans de faire vibrer les papilles de leurs convives d’un jour. Partager avec le public les dernières tendances, tel est le leitmotiv de l’évènement. « Bean to bar » (« de la fève à la tablette ») ou chocolat sans gluten, les exposants n’ont rien à envier à Mr Willy Wonka.  Ricardo, 43 ans, producteur colombien, propose par exemple un chocolat sans sucre, qui  « s’inscrit dans une volonté du public mondial à combiner le plaisir de manger du chocolat tout en pensant qu’il est très sain pour la santé et la planète ».

C’est aussi le cas de l’ « espoir du Salon 2015 » : la marque Le Chocolat des Français prône une fabrication presque entièrement made in France, sans huile de palme et collabore avec des personnes comme l’ancien Ministre Arnaud Montebourg. Pour Huguette Chaumier, 71 ans, visiteuse régulière de la manifestation : « A mon âge, il faut savoir se faire plaisir. Avec des marques comme celles-ci, je peux consommer mon péché mignon sans culpabiliser ».

Il y en avait donc pour tous les goûts lors de ce salon placé sous le signe de la première fois. La joie et la bonne humeur affichées sur le visage des petits comme des grands ont contribué cette année encore à la réussite de l’évènement.

En attendant les dernières nouveautés de l’année prochaine, donnons rendez-vous en 2016 à tous les amateurs de bon chocolat, les rêveurs et les artistes. Et d’ici là, ne faites pas une crise de foi.

Aurélie Delvar

Publication de genre « Journalisme culturel » pour le journal L’express Styles, dans la rubrique « Saveurs »

Mots : 660 selon WordPress – 697 selon Word

Publicités

2 réflexions sur “Salon du Chocolat 2015 : Le cacao dans tous ses états

  1. Vous avez bien incorporé les changements si j’ai bien compris 🙂 Il n’y a pas grande chose à changer, c’est plutôt satisfaisant. Allez revoir votre texte juste afin de chercher des coquilles s’il y en a qui restent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s