Un bœuf musical de 2500 musiciens.

Le grand hall du centre CentQuatre résonne du bruit de différents instruments : guitares, trompettes, violons, flutes traversières et autres instruments à vent ou à cordes se répondent et forment un grand brouhaha musical. En tout, c’est plus de 100 instruments qui sont représentés, selon les organisateurs. Une grande scène surplombe la foule de musiciens qui se fait de plus en plus dense au fur et à mesure que l’heure avance. C’est à 16h qu’Ibrahim Maalouf arrive sur l’estrade et que le silence ce fait enfin : l’heure de l’improvisation est arrivée.

Badge de l'événement

Badge de l’événemen

L’ « Impro Musicale Géante » est un événement crée par Ibrahim Maalouf, un trompettiste professionnel, connu entre autre pour son dernier album avec le rappeur Oxmo Puccino. Son but était de rassembler des gens autour de la musique pour le simple plaisir de jouer tous ensemble. C’est la première édition d’un rassemblement qui n’a pas manqué de réunir un grand nombre de personnes, venant de différents horizons. Amandine Doubre, 20 ans et étudiante en licence professionnelle des métiers de l’édition explique comment elle s’est retrouvée au CentQuatre : « c’est une amie qui m’a parlé de cet événement. Elle aime bien Ibrahim Maalouf comme moi ! Je ne suis pas musicienne mais je vais claquer des mains et des pieds ! ». A côté d’elle, un groupe d’une dizaine de jeunes attendent avec impatience que l’improvisation commence. « C’est notre prof de musique qui nous a parlé de cet événement, nous on vient d’Alsace, raconte Mathias, 17 ans, joueur de saxophone. On est là en groupe, un petit groupe de saxophonistes avec notre prof, ça va être sympa ! ».

Pendant deux heures, c’est un cours d’improvisation, donné par Ibrahim Maalouf auquel ont pu assister les quelques 2500 musiciens présents. L’organisateur principal, aidé par des invités surprise, s’est appliqué à donner les principes de base d’une bonne session d’improvisation. La chanteuse lyrique Marianne James, l’auteur-interprète Grand Corps Malade, le groupe Zalindé (un groupe de femmes jouant des percussions), l’actrice et dessinatrice Charlotte LeBon, le chroniqueur Mouloud Achour, le chanteur Mathieu Chedid (mieux connu sous le nom de –M-), la danseuse professionnelle Hajiba Fami ainsi que des anonymes du public se sont relayés sur scène pour des petites sessions d’improvisation de musique reprises par tous les musiciens présents.

Ibrahim Maalouf sur scène

Ibrahim Maalouf sur scène

Le cours s’est donc divisé en quatre parties, toutes animées par une personnalité différente. Tout a commencé par un échauffement de la voix, suivi par une session portée sur l’importance de prêter attention à ce que jouent les autres autour de soi durant une session d’improvisation. L’introduction de la notion du rythme été illustrée avec Zalindé et la pointe de poésie qu’il faut dans tout morceau de musique (qu’il soit improvisé ou non) a été démontré par Mathieu Chedid et Hajiba Fami.

Environ un quart d’heure avant la fin de l’événement, le moment de la grande improvisation est arrivé. Porté par tous les conseils qu’ils avaient reçu, les musiciens de la foule se sont appliqués à jouer ensemble, en rythme et en essayant de trouver une rythmique qui aurait été commune à tous. Il en a résulté 5 minutes d’« une très très belle et poétique cacophonie », selon Ibrahim Maalouf.

Il était difficile de se rendre compte du résultat final en étant dans la foule des musiciens, entouré des centaines de sons des différents instruments mais l’ambiance  festive, conviviale et joyeuse a fait que cet après-midi restera pour tous les participant un souvenir fort en surprises et émotions, ce que confirme l’étudiante de licence professionnelle des métiers de l’édition, Amandine Doubre, à la fin de l’après-midi : « C’était épuisant et tonifiant à la fois ! Super, de surprises en surprises, je ne savais pas à quoi m’attendre mais je ne m’attendais pas à ça ! ».

V.L

Sources photos : photo à la une de F. P-T, photos dans l’article de V.L – Publication : Les Inrockuptibles (rubrique actualités)

Publicités

Une réflexion sur “Un bœuf musical de 2500 musiciens.

  1. Un très bon résumé de cette journée qui nous explique bien tout ce qui s’est passé. Vous avez des bonnes sources, une bonne organisation, un chapo efficace, et un bon titre. On peut demander des photographes qui illustrent mieux l’événement mais pas de pénalité pour ça dans ce cours. Déjà il y en a deux, donc ce n’est pas grave. La prochaine fois, faites une interview avec M 😉 Bravo ! -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s