C’est lourd, l’amour?

Les amoureux transis ont bien failli couler le Pont des Arts, et s’en prennent maintenant à d’autres ponts de Paris. Des petits malins ont eu l’idée de faire sauter les « Love Lock » pour votre plus grand plaisir… Il faut bien que chacun trouve son compte le 14 février.

Prison, Cadenas, Filles, Triste, Femmes, Emprisonné

« Ça dégouline d’amour, c’est beau mais c’est insupportable », chantait Anaïs, bien qu’il n’y ait ici pas de « pudding bien lourd », mais le Pont des Arts, que la rumeur disait prêt à s’écrouler sous le poids des innombrables cadenas accrochés à ses barrières. C’est ainsi que la mairie de Paris a décidé de retirer l’intégralité des cadenas du pont, et de prévenir de nouveaux élans d’amour en couvrant ses nouvelles barrières d’une vitre en plastique. Si la nouvelle a certainement du arracher le cœur de nombreux touristes (ou non) s’étant adonnés à la pratique, elle n’en a pas pour le moins découragé certains qui s’en sont pris à de nouveaux ponts parisiens. Les réjouissances n’étant évidemment pas collectives, les créateurs du site FuckLove Paris se proposent, en échange d’une contribution symbolique, de détruire pour vous trois cadenas d’un pont de Paris, le tout en vidéo. Le projet a rencontré un franc succès au cours de la Saint-Valentin, « fête des amoureux » dont nombre de personnes ne partagent pas les valeurs. C’est le cas de Théo, 24 ans « Je n’aime déjà pas les couples qui sont sans arrêt à se dire des mots doux et se tripoter, mais alors ça me donne carrément envie de vomir ce jour là, surtout quand je vois le prix des menus dans les restos, et comment on vous pousse à la consommation, toutes les pubs en jouent, même pour vendre des produits qui n’ont absolument pas de rapport ».

Les plus romantiques d’entre vous salueront certainement la campagne « Relock Love » menée par Orange pour promouvoir son Cloud. Un jeune étudiant de 21 ans, Alexis Bourdillat,  a photographié pendant sept mois les cadenas du pont des Arts, de manière individuelle, numérisant ainsi plus de 40 000 d’entre eux. La page vous propose une sorte de chasse en ligne permettant aux couples en deuil de retrouver leur cadenas. « On devrait toujours protéger l’amour » prône l’opérateur téléphonique. La phrase aurait pu être touchante si elle sortait de la bouche d’un enfant, mais semble bien trop niaise passé un certain âge, qui plus est venant de publicitaires.

A défaut de s’étendre en « preuves » d’amour, on salue les amoureux qui s’en sont tenus à une soirée chez eux pour le 14 février. Notre cœur penche personnellement vers la journée mondiale de l’orgasme, qui a lieu le 21 ou 22 décembre selon les années. Gratuit, jouissif, accessible à tous et avec un objectif bien plus admirable : la paix dans le monde, à laquelle on peut dédier… un orgasme.

 

Marie-Sophie Bentz

Publication envisagée: Konbini / Source images: Pixabay

Publicités

Une réflexion sur “C’est lourd, l’amour?

  1. C’est un bon sujet, bien « newsworthy », avec des informations intéressantes. Malgré tout, c’est un peu court et rapide (moins de 500 mots). C’est pas mal écrit pour votre publication, mais vous pouvez donner un peu plus. J’avais l’impression que le sujet était plus FuckLoveParis, mais là on n’a qu’une seule ligne, et ce Théo, on ne sait pas s’il a payé pour leurs services ou non. Avez-vous contacté l’association ? Et on a ce deuxième paragraphe qui me semble un peu longue, donc attention. A revisiter, légèrement. -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s