IBIZA : le paradis à petits prix !

ibiza

C’est au beau milieu de la mer Méditerranée que s’étend le joyau des baléares. Souvent rattrapée par une réputation sulfureuse, il est temps d’ouvrir les yeux sur une nouvelle Ibiza, bien loin des clichés bling-bling.

Dès l’arrivée, le ton est donné et il est très facile de tomber dans le piège. Une multitude d’affiches, de slogans et d’enseignes lumineuses criardes appâtent les touristes venus des quatre coins du monde. Une seule et unique promesse : sexe, fête et insousciance ! Dans le centre ville d’Eivissa – la capitale – là encore, tout est bon pour rappeler les priorités aux voyageurs : défilés de jeunes filles dénudées, parade de travestis ou encore cette musique électronique qui résonnent jusque  dans les pharmacies.

Ambassadrice de la démesure plus que du chic, l’ile souffre fortement d’une image relayée par le monde entier mais qui finalement la reflète si peu. Il suffit pourtant de gratter cette surface paillettée pour découvrir un territoire d’une nature éblouissante, un lieu de paix où il fait bon de se recentrer sur l’essentiel.

Le long de la côte Ouest d’Ibiza se succèdent une cinquantaine de « Cala » – criques – toutes plus paradisiaques les unes que les autres. Certaines sont bien connues et indiquées aux touristes tandis que d’autres requierent une certaine motivation, tant pour les dénicher que pour y accéder… Néanmoins rassurez-vous, le périple est largement récompensé.

En début de journée, il est agréable de se prélasser sur le sable fin de Cala Vedella ou encore de nager dans les eaux transclucides de Cala Comta connues pour la sociabilité de ses poissons multicolores. Afin de manger un bout, les dorades grillées proposées par les restaurateurs des nombreuses plages sont à ne pas rater. Accompagnée des deux incontournables de l’ile : l’aïoli et la sangria. Malheureusement, les journées ibizenca se terminent et c’est à se moment que touristes et locaux se réunissent religieusement autour d’un rituel à couper le souffle : le coucher de soleil, qui lorsqu’il est observé de la sublime Cala d’Hort, est salué comme l’un des plus éblouissant du monde.

Autre grande tradition de l’ile : le scooter. Idéal pour découvrir le paysage – Ibiza s’étend sur 50 km2 -, c’est le moyen de transport rêvé pour aller découvrir le Nord-Est de l’île. Célébré par une large communauté hippie qui, pour le plus grand bonheur des badauds, ouvre un marché de mode et de produits locaux une fois par semaine. Un conseil : allez-y en fin d’après midi. Laséance de shopping se poursuit généralement par la dégustation d’une paella au coin d’un feu de camp. Dépaysement garanti !

Un petit coin de paradis, à une heure de Paris. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde et de faire chauffer sa carte bleue, Ibiza est de loin une des destination européenne les plus abordables et les plus belles. En ces temps de crises, voilà un bon plan qui fera le plus grand bien !

Zoé Jadoul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s