Cagliari, nouvelle capitale de la Méditerranée

Bien qu’elle soit la seconde île de la Méditerranée par sa superficie, la Sardaigne demeure méconnue de bon nombre de voyageurs, et ce souvent aux dépens de sa toute proche cousine la Corse. Disposant d’un statut autonome, la Sardaigne ne se sent pas vraiment italienne et marque sa différence par bien des aspects. Sa capitale, Cagliari, est aujourd’hui le plus puissant témoignage des nombreuses cultures qui l’ont traversée. La petite ville de 150 000 habitants seulement possède aujourd’hui tous les atouts pour devenir le nouveau cœur vibrant de la Méditerranée.

© Cécile Desclaux

Rue typique de Cagliari © Cécile Desclaux

La culture sarde à l’aube du futur

Tournée vers la mer, Cagliari est surplombée par le quartier tout en hauteur du Castello. Si le château n’est plus, les deux imposantes tours de garde sont les derniers vestiges des fortifications. Perdez-vous dans les étroites ruelles dont les ombres vous offriront quelques moments de répit dans les plus fortes chaleurs de l’été. La ville s’y dévoile dans ce qu’elle a de plus authentique, les vieilles pierres se mêlant aux requins qui ornent les murs, symboles de la culture street art de la ville. L’impressionnant bastion San Remy, qui relie ville basse et ville haute, récompense quiconque ose gravir ses nombreuses marches d’un panorama époustouflant sur toute la baie, du grand parc naturel de Molentargius réputé pour ses flamants roses à l’arrière-pays montagneux.

Véritable joyau brut attendant d’être poli pour révéler son éclat, Cagliari est encore en plein développement culturel et voit chaque année de nouveaux aménagements et infrastructures pour mettre en valeur son patrimoine. Votre soif d’architecture trouvera satisfaction auprès des nombreux édifices religieux (la cathédrale Santa Maria, la basilique de Bonaria ou les églises présentes à chaque coin de rue) ; la surprenante ville souterraine saura quant à elle vous rafraîchir. Férus d’Histoire, le Musée archéologique national vous propose une collection unique et régulièrement renouvelée d’objets retraçant la vie des premiers habitants de l’île, de la mystérieuse civilisation nuragique aux Byzantins. Vous êtes plus ancré dans le monde d’aujourd’hui? Courez donc à l’Exmà, musée surprenant installé dans un ancien abattoir, dont les expositions de photographies contemporaines raviront les amateurs. Parcourue d’un véritable souffle créatif et culturel, la ville célèbre sa culture profondément ancrée dans les traditions tout en la confrontant à la réalité quotidienne et empreinte de modernité de ses habitants. Les boutiques l’ont d’ailleurs bien compris et n’hésitent plus à vanter les bienfaits de l’art de vivre à la sarde. Ville en perpétuel mouvement, chantier de fouilles et travaux de rénovation cohabitent parfois à quelques mètres seulement.

Street art dans le quartier du Castello © Cécile Desclaux

Street art dans le quartier du Castello © Cécile Desclaux

Richesse et diversité méditerranéenne

Si vos journées ont de quoi être bien remplies, ne comptez toutefois pas sur le soir pour vous reposer ; comme toute ville méditerranéenne, Cagliari se vit aussi la nuit. Envie de sortir et de voir du monde ? Rien de plus facile grâce au naturel bavard des Cagliaritains, toujours enclins à partager bons plans et anecdotes sur la ville. La richesse de la vie culturelle vous surprendra ; bien que de taille modeste, Cagliari se veut festive toute l’année. Entre les concerts dans des bars ou en plein air, les festivals de cinéma à ciel ouvert, les petits marchés locaux et les célébrations traditionnelles flamboyantes, il y en a pour tous les goûts. L’été, c’est sur la longue plage du Poetto, longue de 8 kilomètres et parmi les plus belles d’Europe, que la vie nocturne se concentre autour de kiosques qui attirent les foules.

Vue panoramique sur la baie de Cagliari © Cécile Desclaux

Vue panoramique sur la baie de Cagliari © Cécile Desclaux

Pour ceux désireux d’échapper au tumulte de la ville, Cagliari s’avère également être un cadre propice à un séjour romantique. Après avoir commencé la journée par un café sous les arcades de la via Roma, réfugiez-vous dans les jardins publics de la Galeria Communale d’Arte ; un véritable havre de paix, peu fréquenté et l’un des deux poumons verts de la cité avec le somptueux Jardin botanique. Pour apprécier un coucher de soleil à l’écart du monde, rendez vous sur la terrasse du musée du Ghetto pour une vue à couper le souffle, avant de goûter aux spécialités culinaires sardes qui surprendront vos papilles par leur richesse et leur diversité. Candidate à la capitale européenne de la culture en 2019, Cagliari clame désormais haut et fort sa détermination à retrouver sa place historique de ville incontournable de la Méditerranée.

Cécile Desclaux

Publications envisagées : Grazia.fr, LesInrockuptibles.fr

Publicités

Une réflexion sur “Cagliari, nouvelle capitale de la Méditerranée

  1. Voici un article qui fait rêver…Bon, tous les éléments sont là pour un bon article, mais peut-être qu’il faut juste repenser les titres dans l’article afin d’être plus clair sur chaque partie. Et évitez des paragraphes trop longs en les divisant en 2 ou 3. Sinon c’est un article plein de beaux images et détails qui montrent que vous avez vraiment visité la ville. -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s