SUR LES TRACES D’UN NOUVEL ARTISTE DE LA POP MUSIC

Passionné de musique depuis l’âge de douze ans, cet artiste quadrilingue prénommé Luc de Christy est chanteur auteur compositeur très atypique de part ses nombreux voyages aux quatre coins du monde. Ce jeune homme de 24 ans est plein d’énergie et de talent avec un but dans la vie : vivre de sa passion pour la musique !

393158_384104048348433_1086550290_n (1)

Luc de christy, pochette de son futur album prévu pour septembre 2015

Son histoire commence au Congo à l’âge de douze ans son pays de naissance. Depuis tout petit il a toujours eu le goût du spectacle et de la scène  « j’ai écrit ma première chanson avec des camarades de classe et nous nous sommes représentés devant tout une scène qui nous acclama ». En 2002, il part en Russie s’installer avec sa famille pour fuir la guerre du Congo et redémarrer une nouvelle vie. Son refuge : la musique, il se mit à écrire tout ce qu’il ressentait  « la musique me permettait d’avancer, d’oublier » dit-il. Il fit alors un travail de recherche approfondi sur la musique pour en savoir plus sur ce domaine qui lui était jusque là inconnu.

En 2008,  il décide de venir en France pour poursuivre ses études mais reste dans l’optique de se faire une place dans le milieu du rap et de la pop musique. Grand voyageur il conserve tous les liens qui le raccrochent à sa vie « j’ai toujours eu des contacts avec mes amis des autres continents, que ce soit de Brazzaville, Moscou ou bien Atlanta ». Il se mit alors à faire de nombreux free-style en anglais, en russe avec ces derniers. Sa passion restant toujours la musique.

Quatre ans après son arrivée en France ses projets se concrétisent enfin avec la création d’un EP de deux titres : « life and dancefloor » et « she likes that » disponibles en téléchargement légal sur la plateforme internationale d’Itunes. De nature très courageux et persévérant il ne compte pas en rester là. Un an après il sort un mix tape intitulé « new wall chapter1 ».  Elle compte cinq titres: life and dancefloor, enjoy my jack, Dieu le veut bien, they will know me she likes that. « Dans cette mixtape  j’exprime ce que je ressens, il y a des sonorités rap, hip hop et des sons très festifs, sauf une : Dieu seul le sait qui est une chanson que je dédie pour ma maman afin de lui exprimer mon amour après tous ce que nous avons vécu tous les deux ». Entouré par la langue anglaise, Luc s’est approprié le style de l’Afro-américain, bien qu’il chante aussi en Français ou en russe selon ses désirs.

Aujourd’hui sa carrière avance. Il est en préparation de son premier album qu’il travaille en collaboration avec Light music record et Luc de Christy production inc prévu pour septembre 2015. Le titre de l’album  reste encore inconnu car pour l’artiste proche de la langue Shakespeare « le nom se fait au feeling, il peut changer à la dernière minute ». Il sera composé de dix titres plutôt funky « je me suis inspiré des artistes tel que James Brown, Prince, Michael Jackson ». Ce sera une véritable lettre à son public puisqu’il y raconte son vécu, sa vie. Il met l’accent sur la chanson « home » qu’il dédie pour sa compagne d’origine ukrainienne. « C’est elle qui m’a toujours soutenue dans la musique et dans mes projets artistiques, je ne pouvais pas l’oublier ». Quoi qu’il en soit, Luc de Christy reste un artiste incontournable avec un propre style bien à lui qui assume sa double personnalité artistique  entre le chanteur et le rappeur à temps perdu.

THUILLIER Julie

Publication envisagé : Rubrique culture dans un magasine/ magasine de musique

Publicités

Une réflexion sur “SUR LES TRACES D’UN NOUVEL ARTISTE DE LA POP MUSIC

  1. Un bon petit portrait. Vous avez bien illustré cet artiste avec des citations et son histoire. Il manque une ou deux phrases autour de l’industrie dans laquelle il va lancer son album. Est-ce qu’il y a de la place pour lui, et si oui, dans quel marché ? En France ? Aux Etats-Unis ? En Russie ? Ce sont des détails, oui, mais des détails qui peuvent rendre cet article excellent. Aussi à la fin, essayez d’éviter des phrases comme « Nous espérons qu’il réussisse… » parce que ça fait un peu trop « fan » et moins « journaliste objectif ».-BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s