Quel avenir pour les universités face aux grandes écoles ?

Plus de 120 établissements étaient présents au salon des grandes écoles (SAGE), qui s’est déroulé les 15 et 16 novembre à la « Cité de la mode et du design » Les Docks, au 13ᵉ arrondissement de Paris.

 Salon des grandes écoles (SAGE), 16 novembre 2014. Les docks (Cité de la mode et du design) Paris 75013.

Salon des grandes écoles (SAGE), le 16 novembre 2014. Les docks (Cité de la mode et du design) Paris 75013.

Ces établissements où l’on forme cadres et ingénieurs ouvrent leurs portes aux étudiants et bacheliers qui viennent en masse s’informer sur les différentes formations. Ce Salon est « LE » salon pour comprendre les concours et choisir son école. Les représentants et les professionnels du domaine « commerce et ingénieur » au sens large, sont présents pour guider les étudiants dans leur choix de filière. En plus de ces équipes dynamiques qu’on retrouve dans les différents stands d’expositions, plusieurs conférences thématiques sont organisées pour donner des conseils pratiques aux futurs étudiants sur le concours d’entrée, le cursus en alternance et l’essor des écoles spécialisées.

L'entrée du salon des grandes écoles (SAGE), 16 novembre 2014. Les docks (Cité de la mode et du design) Paris 75013.

L’entrée du salon des grandes écoles (SAGE), le 16 novembre 2014. Les docks (Cité de la mode et du design) Paris 75013.

2.4 Millions est le nombre d’étudiants en France, plus que la moitié d’entre eux sont inscrits dans des universités, 232 000 en section technicien supérieur (STS, qui délivrent le BTS après deux ans) et 81000 en classes préparatoires.

Bacheliers, universitaires, techniciens supérieurs: ils espèrent tous intégrer un jour une grande école pour poursuivre leurs études. C’est le cas de Soumaya Merimeche étudiante en M1 finance à l’université Paris 2 qui nous révèle vouloir s’inscrire dès la prochaine rentrée dans une grande école de commerce. Après l’avoir interrogé sur la raison qui l’a amené à procéder son choix, elle nous déclare : « le fait qu’elles privilégient l’expérience, la plus part des écoles consacrent une période du semestre pour des stages contrairement aux universités (à part en master 2), Sinon je suis attiré par la dimension internationale que certaines écoles offrent. » En effet, les grandes écoles favorisent l’enseignement basé sur la pratique au contraire des universités.

Elle estime que les formations proposées par les universités sont beaucoup plus basées sur la théorie : «  C’est des formations de qualité mais un peu trop théoriques à mon gout. » Elle ajoute par la suite «  Il faudrait qu’il y est plus de formations en alternance, plus d’offres de stage, un réseau des anciens plus actif … en gros plus de pratique. »

Enseignants issus du secteur, Plateau technique professionnel, Enseignements basés sur la pratique, Rythme en alternance favorisant l’insertion professionnelle, Accessibilité à tous les niveaux d’études. Tels sont les principaux arguments avancés par les grandes écoles dans le but d’attirer le plus grand nombre d’étudiants. Des points forts qui peuvent convaincre même les plus exigeants. De plus, aujaujourd’huis grandes écoles multiplient les voies d’accès à travers des admissions parallèles qui permettent à des étudiants de profils très divers d’intégrer une grande école. Ce qui n’était pas le cas avant où seul les étudiants issus de classes de prépa étaient admis.

« Les critères pour être allé dans cette école ont été le classement national de l’école qui  reflète en partie la qualité de la formation prodiguée par l’école, mes résultats aux concours  et puis la ville de Paris que j’adore ». Nous  raconte Louis-Henry Dupety, un jeune étudiant qui après une prépa en mathématiques vient d’intégrer l’ « ISEP » une école d’ingénieurs généralistes en technologie du numérique.

Quand nous l’interrogeons sur la qualité de sa formation, il dira : « la formation de mon école est particulière parce qu’ils ont remplacé une grande partie des cours par ce qu’ils appellent l’apprentissage par projet … je dirai que ça développe l’autonomie surtout car je dois apprendre par moi-même à programmer par exemple et j’ai un enseignant qui est la pendant une partie de ces séances pour m’expliquer certaines choses si j’ai du mal. Je pense que c’est mieux qu’intégrer des PowerPoint à longueur de journée avec une tonne de polycopies ». Il finira par nous rappeler un point très fort sur lequel les écoles mises pour augmenter leur popularité: « puis les écoles assurent une certaine sécurité de l’emploi à la sortie aussi ». 

Enfin les grandes écoles forment à des métiers au cœur de la stratégie d’entreprise. Des formations qui débouchent sur une diversité de métiers et qui conduit aux entreprises les plus réputées comme les plus récentes. L’ « ISEG Marketing & Communication School », dévoile des statistiques sur la durée de recherche d’un premier emploi de ses diplômés au cours des deux dernières années. 85% en poste au bout de 6 mois, 54% au bout de 3 mois en 2012 et 52% en poste au bout de 3 mois l’année dernière. Au-Delà des effets de la pédagogie, des résultats qui ne laissent rien au hasard.

Ramzi Khenoufi.

Publications envisagées : Letudiant.fr- Studyrama.com.

Source des photos: Ramzi Khenoufi.

Publicités

Une réflexion sur “Quel avenir pour les universités face aux grandes écoles ?

  1. Malgré le 700+ mots, cet article n’est pas difficile à lire facilement, donc on ne va pas focaliser sur la longueur. Le sujet est toujours super et j’aime bien le fait que vous utilisez les avis des étudiants d’expliquer des points de vue. Mais il y a des critiques. On pense que l’article et sur le salon, mais en fait on découvre que cela s’agit plus des avis des étudiants. Il faut réorganiser vos pensées afin de refléter le contenu. Vous pouvez utiliser le salon comme point de départ et de dire que les avis sont divisés sur les grandes écoles selon les étudiants (ou quelque chose comme ça). Si vos sources veulent critiquer la fac, ils peuvent, mais il faut donner l’autre côté de l’argument aussi. Sinon cela risque sembler un peu trop « pro-grandes-écoles », et presque comme une publicité pour ces institutions. Que voudriez-vous que le lecteur retienne de cet article ? Réfléchissez un peu et puis réorientez votre article légèrement. -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s