Quand l’innovation rencontre le street art

«  Le street art pour un métro + beau », tel est le slogan de la pétition créer par Amaury Bouquet. Il propose à la RATP d’aménager des espaces de libre expression dans le métro parisien. Cette récente initiative a reçu en deux jours plus de 500 partisans.

Le Street Art ne se limite plus seulement aux rues mais investit les hauts lieux de l’art moderne et contemporain, le voici donc à la Fondation EDF.

L’initiative de la Fondation EDF

Depuis sa création en 1987, la fondation EDF soutient des initiatives positives et essaye de mettre en valeur des procédés novateurs. C’est dans cette optique, que l’exposition ♯StreetArt, l’innovation au cœur d’un mouvement, voit le jour.

L’objectif est de rendre accessible ce mouvement artistique à tous sans aucune barrière quelle soit sociale, culturelle ou économique. Les artistes exposent leurs nouvelles pratiques et offrent ainsi un regard intégral sur cette discipline. C’est ce qu’affirme Michaëla Kpodar, 21 ans, étudiante en communication : «  Cette exposition permet de comprendre l’art urbain d’une manière générale, plus ludique et plus attrayante ».

Une exposition pour mieux comprendre le street art

 Cette exposition sur 3 étages dévoile l’union unique du street art et des nouvelles technologies.Pour mieux comprendre cet art, une partie historique en présente l’évolution des prémices à l’avènement de celui ci.Ainsi sont exposé une variété d’objets, d’images et textes significatifs qui s’inspire du contexte de chaque période.

«  La grande majorité des streets artistes s’imprègnent de toutes les cultures urbaines ainsi que du développement technologique » nous explique Yasmina, médiatrice à l’exposition.

Le chemin historique du street art, se poursuit au second étage par la découverte d’un univers coloré toutefois très technique.

IMG_4930IMG_4931

L’artiste by C215                                                     Oeuvre : Light Painting by Kali

Sur chaque niveaux, l’exposition propose une grande part d’interactivité avec son public : vidéos explicatives, cinéma, ateliers et point informations avec des ouvrages. Le commissaire de l’exposition Jérôme Catz a tout mis en place, pour que les visiteurs puissent apprendre, comprendre et essayer d’une manière ludique les arts urbains sous leur nouveau jour.

Une nouvelle vision du street art 

 «  C’est un concept repris dans tous les pays peu importe les contextes politiques, sociales, économiques ou religieux, chacun se réapproprie les codes de sa culture », explique Yasmina. Une seule et même volonté unis les streets artistes du monde entier : Le pouvoir de s’exprimer. Ces créateurs attirent un public hétéroclite. Il y a aussi bien des enfants, des adultes que des personnes plus âgées.

Une nouvelle image du street art est donnée. «  On est sorti de cet art underground réservé à une catégorie de la population, on a dépassé l’esprit vandal », affirme Catherine, une autre médiatrice.

En ce qui concerne, la fusion avec les nouvelles technologies, le water light ( photo) crée par Antonin Fourneau est proposé en atelier. Chaque personne peut laisser libre cours à son imagination, grâce à un pinceau mouillé qui transforme en lumière tout ceux qui est dessinée sur ce mur noir composé de circuits imprimés.

IMG_4932

A cette question, Anna, une des médiatrices, nous répond que «  les pavés du Waterlight sont assez cher, mais on pourrait les transformer pour qu’ils soient plus accessible. En Revanche, le Picturae de Patrick Suchet pourrait être commercialisé d’ici quelques années ».

Lieu : La fondation EDF – 6 rue Récamier

Date : Du 5 octobre au 1er mars 2015

Horaires d’ouverture : de 12h à 19h (sauf jours fériés)

Entrée libre

Gnoan Anouchka

Photos : Michäella Kpodar

Publications : « Métro » ,  » 20 minutes »

Publicités

Une réflexion sur “Quand l’innovation rencontre le street art

  1. Bien fait. Vous vous appuyez sur des bonnes sources et des détails qui illustrent bien ce mouvement. Il faut juste préciser quand l’exposition a commencé afin de comprendre que cet article est bien newsworthy. On veut savoir immédiatement pourquoi on lit cet article aujourd’hui, donc pensez à bien introduire le « news » le plut tôt possible.-BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s