La ville ocre accueille la 14ème édition du Festival international du film de Marrakech.

Sans titre

                  « Pour son 14ème anniversaire, le FIFM met en lumière les maîtres de l’histoire du cinéma Japonais ».

 

Après Martin Scorsese, John Bormann ou Emir Kusturica, c’est aujourd’hui la célèbre Isabelle Huppert qui présidera cette 14ème édition du festival internationale du film de Marrakech. Un exercice qui n’est d’ailleurs pas nouveau pour Huppert, déjà à la tête du jury cannois en 2009.  « Heureuse et ravie d’avoir accepté l’invitation », l’actrice déclare  son enthousiasme et sa joie d’aller à la rencontre de la culture d’un public marocain qui à son tour attends la nouvelle présidente de ce 14ème anniversaire du FIFM avec impatience.

Chaque année, le festival fête l’histoire du cinéma des quatre coins du monde,  pour sa 14ème édition prévue du 5 au 13 décembre 2014, Marrakech a choisi de mettre en œuvre le 7ème art Japonais, qui va se déplacer en nombre depuis le Japon tout au long de la semaine du FIFM :« l’année dernière nous avions honoré le cinéma hindou pour sa diversité et vivacité mais surtout son histoire, cette année nous fêteront tous l’histoire du cinéma japonais qui avait et continue à nous présenter des œuvres inéluctables et puissantes », nous affirme l’un des organisateurs du festival. La chose qui était déjà prévu lors des précédentes éditions, car depuis ses débuts, le FIFM avait témoigné de la vitalité et la diversité du cinéma japonais, à travers la sélection de films en Compétition et les hommages rendus à certains de ses représentants les plus célèbres.

A cette occasion, le festival accueillera une grande sélection d’acteurs,  réalisateurs et producteurs, ainsi qu’il profitera pour mettre lumière sur les grands noms à dire les légendes du cinéma japonais notamment ; Yasujiro Ozu, Kore-Eda Hirokazu, en passant par Kenji Mizoguchi, Mikio Naruse, Hayao Miyazaki, Shinji Aoyama, Naomi Kawaze, Kyoshi Kurosawa, Mamoru Oshii, Takashi Miike et Masaki Kobayashi. Tout sera donc mis en place sous signe de « japanese cinema ».

Comme à son habitude, le FIFM sélectionne un jury pour chaque nouvelle édition, ce dernier a tendance à comporter des noms de grande renommée et aux exigences sélectives. Cette année c’est la brillante comédienne Français Isabelle HUPPERT, qui préside les membres du jury section long-métrages, une présidente dont la carrière cinématographique se porte témoin de son grand talent et compétences artistiques. HUPPERT affirme être très heureuse de répondre à l’invitation du Festival de Marrakech pour présider cette quatorzième édition, « Je serai ravie à cette occasion d’aller à la rencontre du public marocain, de partager sa curiosité, son enthousiasme et sa soif de découvrir des cinématographies du monde entier comme les sélections précédentes nous en ont donné l’occasion. » déclare-t-elle dans un communiqué de presse rendu aux organisateurs du FIFM.

A ses côtés,  une importante délégation de personnalités du monde cinématographique est présente. Qu’ils soient réalisateurs, producteurs, scénaristes, comédiens ou auteurs,  ils sont tous unis au nom du « cinéma », particulièrement les grands Alan RICKMAN, Bertrand BONELLO, Mélanie LAURENT, Mario MARTONE, Moumen SMIHI, ou alors, la célèbre Susanne BIER qui vient de sortir sa dernière réalisation intitulée  « Serena », Ritesh BATRA, et pour finir le réalisateur roumain Cristian MUNGIU.

Parallèlement, la sélection des films en compétition cette année, « affirme l’exigence du cinéma à l’heure où celui-ci traverse des difficultés économiques inhérentes à tout art » comme le souligne Bruno BARDE, directeur artistique du Festival.

Marrakech, compte à présent 87 films qui représentent 22 nationalités, dont 13 premiers et singulièrement 8 en compétition, quatre prix prestigieux duquel la fameuse étoile d’or, ainsi que le prix du jury et le prix d’interprétation masculine et féminine, plus de 500 journalistes et ce qui se fait de mieux en termes de réalisateurs.

Après 14 ans de festivités et de succès, le FIFM est pour le Maroc, une véritable fenêtre sur le monde. Un festival qui se veut aujourd’hui le deuxième rendez-vous international après Cannes.

                                                                                                                                                             

                                                                                                                                                                 Ifraden Sara.

Photo crédits : site officiel du FIFM

 Publication : rubrique culture ou événement de n’importe quel quotidien français ou en avant première d’un magazine.

Publicités

Une réflexion sur “La ville ocre accueille la 14ème édition du Festival international du film de Marrakech.

  1. Pas mal du tout. C’est une bande annonce pour ce festival qui marche bien. Je dirais juste de retravailler l’attaque. Ce n’est pas mal écrit, mais avec des noms attirants comme Isabelle Huppert, par exemple, pourquoi ne pas commencer l’article avec quelque chose de familière et attirante pour le lecteur comme cette comédienne très connue ? Indiquez aussi la source de la photo et la publication envisagée pour cet article.-BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s