Comment devient-on directeur d’un restaurant?

     Pierre-Baptiste Butel, 23 ans, est devenu il y a deux semaines directeur de La Mangerie, restaurant de tapas très apprécié par les parisiens, situé en plein coeur du Marais.

1939496_779338292079133_2003424297_n     Pierre-Baptiste n’a pourtant suivi aucune formation dans la restauration. Après un bac S, il a effectué deux années en école de comptabilité, et ne possède do
nc pas de diplôme de l’enseignement supérieur. Il a découvert le concept de La Mangerie il y a deux ans, et y est devenu chuteur, c’est-à-dire chargé de faire respecter le silence devant le restaurant. Quelques mois plus tard, Serge, le fondateur de La Mangerie, le fait rentrer comme serveur, où il deviendra ensuite responsable de salle. Mais l’ascension ne s’est pas arrêtée là, car lorsque Serge a commencé à envisager la possibilité d’ouvrir de nouveaux restaurants, il a pensé à Pierre-Baptiste pour devenir directeur de l’un des établissements.

     Cette décision se trouve selon Pierre-Baptiste dans la continuité des choses, de part son implication dans le restaurant et son sérieux. Il est aussi important de préciser que La Mangerie est essentiellement basée autour du rapport au client, celui-ci devant se sentir accueilli comme chez lui et accompagné tout au long de la soirée. Les clients aiment en effet à être connus et reconnus, car ils savent qu’ils seront bien accueillis. Cette connaissance des clients, que Pierre-Baptiste avait pu acquérir au cours de ces deux dernières années, était donc une condition essentielle pour que ce dernier puisse reprendre le flambeau.

     La restauration n’était pourtant pas dans les projets de Pierre-Baptiste. Ingénieux et plein d’initiatives, il se destinait plutôt à un avenir d’entrepreneuriat, ayant déjà fondé sa société de nettoyage de scooters. Ce concept a pourtant cédé le pas à la carrière de Pierre-Baptiste dans la restauration, carrière dans laquelle il a voulu progresser dès qu’il l’a découverte. Si il ne sait pas si il compte passer sa vie dans cette voie, il sait pourtant qu’elle marquera désormais sa vie professionnelle.

     Quand on lui demande cependant s’il regrette de ne pas avoir suivi de formation dans ce domaine, il déclare pourtant que selon lui cela n’était pas indispensable. En effet, la restauration est d’après lui un métier qui s’apprend sur le terrain, en tout cas pour les petits restaurants, le monde du luxe nécessitant plus probablement une formation spécifique. Cependant, il en apprend tous les jours et découvre régulièrement à gérer de nouvelles responsabilités. De plus, il expliquait que même avec une formation, chaque entreprise avait ses spécificités auxquelles il faut s’adapter. 

     Il n’est pourtant pas toujours facile de reprendre le flambeau de la main de celui qui l’a créé. En effet, le concept de La Mangerie dépend au départ énormément de la personnalité flamboyante et chaleureuse de Serge. Comme le résume Pierre-Baptiste: « C’est un peu comme habiter chez lui, et devoir faire avec ses meubles ». Il était donc nécessaire pour les deux hommes de bien se connaitre et de s’apprécier, pour arriver à conserver la clientèle originelle tout en en fidélisa10414606_813624685317160_7259888589738352746_nnt une nouvelle.

     Pour avoir justement la possibilité de s’approprier entièrement les lieux et de reprendre au mieux la gestion, Pierre-Baptiste ne compte pas les heures passées au restaurant. Il reconnait que c’est un métier assez contraignant, qui peut affecter la vie personnelle. L’apport de ce métier est cependant important, Pierre-Baptiste ayant par exemple l’occasion de faire de nombreuses rencontres, et de profiter chaque jour d’une nouvelle soirée.

     De plus en plus de personnes se lancent ainsi dans la restauration sans forcement y avoir été formé, ce qui permet un renouveau des concepts et des pratiques très enrichissant.

Sources images:

Mathilde ILLARET

Publications: journaux d’entrepreneuriats, de restauration ou de lifestyle.

Publicités

2 réflexions sur “Comment devient-on directeur d’un restaurant?

  1. Son histoire est vraiment intéressante mais je veux écouter ses paroles un peu plus – donc plus de citations originales et vivantes, si possible. De plus, on veut le contexte. On arrive à la fin d’apprendre que de plus en plus les gens se lancent dans la restauration sans formation, mais comment le savoir ? Donnez-nous un peu de contexte au début en disant que, par exemple, « Pierre Baptiste est un jeune entrepreneur parmi le 70% des restaurateurs de moins de 30 ans qui lancent des projets à Paris selon l’Association des Restos Parisiens ». Il faut justifier un peu plus cet article mais je pense que cela peut se faire facilement avec le bon détail.-BP

  2. On peut aussi devenir directeur de restaurant par héritage comme cyril de lalagade Directeur de la maison du caviar.
    La Maison du Caviar est devenue en presque soixante ans d’existence une vraie institution du caviar pour la région de Paris et l’île de france.
    L’idée nait dans la tête des grands-parents de l’actuel directeur de la maison du caviar.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s