Exposition « Small Stories » : La Maison Européenne de la Photographie donne carte blanche à David Lynch

Vous connaissiez David Lynch pour ses œuvres cinématographiques notables (Blue Velvet, Mulholland Drive, Lost Highway etc.), mais saviez-vous que le réalisateur américain s’intéresse également à la photographie ? Jusqu’au 16 mars, la Maison Européenne de la Photographie de Paris (MEP) vous invite à découvrir ses clichés minimalistes réalisés spécialement pour le musée.

small-stories

Head #15 © David Lynch. Avec l’aimable autorisation de la Galerie Item, Paris

PSYCHANALYSE EN NOIR ET BLANC

« Woman in window with gun », « Arriving somewhere », « Window with head » : les titres des œuvres sont souvent évocateurs mais ne reflètent pourtant pas toujours leur contenu. En effet, David Lynch a conçu des photographies minimalistes afin de laisser le spectateur les mettre en scène à sa manière. Dans un texte présent à l’entrée de la salle, le photographe introduit son travail avec quelques mots : « […] Il est quasiment impossible de ne pas voir une sorte d’histoire émerger d’une image fixe. Et ça, je trouve que c’est un phénomène magnifique. » Les photographies monochromes de « Small Stories » ne se regardent pas seulement, elles suscitent naturellement l’interrogation et laissent libre cours à l’imagination. « La compréhension de l’exposition dépend entièrement de la réaction des spectateurs, explique Henry Chapier, le président de la MEP. Elle pourrait s’apparenter à un psychanalyste qui fait réagir son patient aux planches de Rorschach. Les images de David Lynch sont censées éveiller un déclic chez vous-même, un peu comme la célèbre « madeleine de Proust ». » Par ailleurs, cette exposition n’est pas sans rappeler l’ancienne émission d’Henry Chapier, « Le Divan », dans laquelle il interrogeait des invités allongés sur un divan comme lors d’une séance de psychanalyse.

Si le président de la MEP est enthousiasmé par ce projet, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. Sophie, étudiante de 23 ans en deuxième année à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art n’a pas été convaincue par l’exposition : « Je reste assez déçue car je m’attendais à être surprise comme je lui suis à chaque fois par les œuvres de Lynch. On retrouve bien son univers, mais c’est loin d’être fascinant. » Certains visiteurs pourraient en effet rester sceptiques face à l’apparence abstraite récurrente des photographies et leur forme plastique floue.

MEDITATION TRANSCENDANTALE

Cette exposition « spirituelle » fait écho aux autres activités de David Lynch puisque ce dernier est également connu pour son intérêt pour la méditation transcendantale. Pour rappel, il s’agit d’une technique de relaxation profonde et de développement de la conscience qui repose notamment sur l’utilisation de mantras (phrases ou mots répétés de nombreuses fois). En 2005, David Lynch a créé une fondation qui vise à financer l’apprentissage de cette pratique dans les écoles touchées par la violence et les groupes de populations dits « à risque ». Le documentaire Meditation, Creativity, Peace sorti en 2012 réunit des séquences vidéo exclusives filmées par des étudiants en cinéma, par la Fondation David Lynch et par les instituts dans lesquels le réalisateur a tenu des conférences.

Bande-annonce de « Meditation, Creativity, Peace » (VO).

Que ce soit avec une bobine ou une pellicule photo, David Lynch créé constamment un univers riche et mystérieux. Pour autant, « Small Stories » est une exposition qu’il vous faudra appréhender en créant votre propre univers narratif. Avis aux curieux.

« Small Stories », du 15 janvier au 16 mars 2014 à la Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris. Métro Saint-Paul (M1) ou Pont-Marie (M7).
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h (dernier accès 19h30). Fermé le lundi, mardi et jours fériés. Tarifs : 8€/4,5€, entrée gratuite le mercredi de 17h à 20h.
Informations complémentaires : 01 44 78 75 00 / www.mep-fr.org

Julien P.

Publications envisagées : Télérama, A Nous Paris, Les Inrocks…

Publicités

3 réflexions sur “Exposition « Small Stories » : La Maison Européenne de la Photographie donne carte blanche à David Lynch

  1. Cela apparaît un peu court après une première lecture, mais en fait cela marche bien. Vous avez une source originale et vous donnez assez de contexte de Lynch — mais pourquoi pas faire le lien entre son club à Paris, Silencio, pour encore faire le lien entre Lynch et Paris? Ce n’est qu’un détail, mais cela aiderait 🙂 -BP

    • Bonsoir,

      J’ai préféré évoquer son travail sur la méditation transcendantale qui me semblait être en relation avec la nature de son exposition, plutôt que du club Silencio qui, bien qu’il soit basé à Paris, n’a pas de rapport direct avec Small Stories.

      Quant à la taille de l’article, il fait 629 mots.

      Cordialement

      • Oui oui je comprend. Pour la taille de l’article, on ne compte pas le chapo — je ne sais pas quad je l’ai dit en cours, mais ce n’est pas grave — c’est un article complet en tout cas. -BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s