En temps de crise, la créativité est de mise.

Tout a commencé en 2007 lors de la première grossesse de Gwenaëlle, dynamique bretonne de 37 ans. « Ma grossesse a été un déclic. J’ai toujours aimé créer, mettre mes idées sur le papier. Ma grossesse a transformé cette passion en besoin ». Grande passionnée d’art depuis son enfance, Gwenaëlle a utilisé ce laps de temps pour créer des bijoux qui lui correspondaient. « J’en avais marre des bijoux fabriqués en série et hors de prix » avoue t-elle un sourire aux lèvres. Cette dernière voulait créer des bijoux sur mesure, pour que la cliente ait la possibilité de choisir la matière, la couleur et la forme du bijou qu’elle va acheter. « C’est pourquoi j’ai créé une page Facebook et le site http://www.saperlicoquette.com qui me permettent tout d’abord de montrer mes créations mais aussi d’être en contact avec les clientes, et d’entendre leurs suggestions. Je peux donc alors les satisfaire au maximum et leur créer le bijou idéal » explique la jeune femme.
A ses débuts, ses bijoux se vendaient essentiellement dans son entourage, puis très vite le bouche à oreille a pris le relais. « Tout est alors allé très vite » affirme la jeune maman. Des ventes privées chez des amies aux marchés de créateurs elle a désormais des contrats avec de nombreuses boutiques en Bretagne, comme « Histoire de… ou Label Boutique ou encore Crea Ty Breizh », où ses créations à prix tout doux commencent à être connues.
Mais choisir de se lancer, en particulier dans le secteur artistique est assez risqué en temps de crise. « Quelques fins de mois sont parfois difficiles » explique Gwenaëlle, mais pour rien au monde je ne retournerais travailler à temps plein pour un patron. Je veux à tout prix conserver cette nouvelle indépendance. »
C’est en effet cette précieuse indépendance et l’épanouissement en découlant qui entraînent autant de personnes à se lancer. Peu importe que ce soit la crise, c’est justement dans cette période de morosité ambiante que beaucoup décide de sauter le pas. L’article « Jeune femme surdiplômée cherche… un travail manuel » paru dans le magazine féminin Glamour en juillet 2013, ou également « Les métiers manuels ont la cote auprès des cols blancs » publié en mai 2013 sur http://www.capital.fr le montre bien. De plus en plus de personnes, hommes ou femmes, approchant de la quarantaine réalisent que leur diplôme et la tranquillité de leur bureau ne leur apportent pas l’épanouissement qu’ils attendaient. C’est pourquoi, beaucoup décident de démissionner et de se lancer dans leur passion longtemps refoulée. Certains cadres après avoir suivi une formation, peuvent même devenir artisan à leur compte. Malgré les nombreux efforts à fournir dans l’artisanat, l’épanouissement et l’enrichissement personnel sont bien là.
« Malgré l’importante dose de travail à fournir, je me sens plus épanouie que jamais. Je bosse comme une dingue, mais c’est pour moi que je le fais et j’adore ça » confirme la jeune femme d’un ton assuré.
Malgré la crise, il est certain que l’artisanat a encore de beaux jours devant lui.

Publication visée: Grazia (magazine féminin).

Rachel
numéro étudiant 21100350

Exemple de stand des bijoux Saperlicoquette. Source Gwenaëlle Gardais Brisson.

Exemple de stand des bijoux Saperlicoquette.
Source Gwenaëlle Gardais Brisson.

2 réflexions sur “En temps de crise, la créativité est de mise.

  1. C’est un bon portrait de cette femme qui illustre une tendance pendant cette « crise »…il faut cependant ajouter quelques détails de plus, des chiffres ou des rapports qui expliquent mieux la situation de ces jeunes artisans — elle n’est pas seule on imagine. On accepte son histoire mais on veut un peu plus de contexte en tant que lecteur. -BP

  2. Bonsoir Monsieur.

    J’aimerais refaire mon article afin d’augmenter ma note, auriez vous d’autres conseils à me donner? Ou je dois uniquement ajouter quelques détails et des chiffres au rapport?

    Merci beaucoup.
    Cordialement,

    Rachel FAY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s