Les perles cachées de Venise

Depuis novembre dernier, Google Street View propose aux internautes une balade dans les méandres de Venise. Mais le service de Google ne vous permettra pas de découvrir tous les recoins cachés et méconnus du grand public. Seule une personne qui a visité ces lieux ignorés pourra vous emmener dans la Venise insolite. Le mot d’ordre de cette escapade ? Visiter les grands monuments cités dans tous les guides touristiques, c’est bien, s’enfoncer dans les replis non répertoriés de la ville authentique, c’est mieux !

Venise le soir, Crédit : Flick/Iselines

Venise le soir, Crédit : Flick/Iselines

Même si cela peut surprendre, les voyages scolaires peuvent être un bon moyen de découvrir cette Venise cachée, pour peu que l’on soit, comme Chloé Claessens, ancienne élève du lycée Saint Thomas de Villeneuve à Chaville, accompagné d’un guide digne de ce nom. La clé de la réussite de tous voyages est très certainement l’accompagnement qu’ils connaissent. Les guides locaux, qui ont vécu sur place toute leur vie, sont très précieux dans ce genre de périple. Ces derniers permettent de découvrir la face cachée d’une ville, tous ces endroits magiques où aucun touriste ne s’aventure.

Même s’il est bien évidemment intéressant de visiter les monuments et autres lieux touristiques de Venise, tels que la Basilique Saint-Marc, surnommé « Basilique d’Or » à cause de son plafond entièrement décoré de mosaïques dorées, le Palais des Doges ou encore le Musée Correr, musée municipal de Venise, il est important de savoir que la Venise « cachée » a autant voire plus à vous offrir.

Le sestiere, ou quartier, à retenir ?

Cannaregio, au nord de Venise. Un spot incontournable mais « trop glauque » pour les touristes selon Chloé. En effet, il renferme le Ghetto juif de Venise, endroit chargé d’histoire existant depuis le Moyen Âge, où l’on peut observer les plus hautes constructions de l’île, le manque de place et l’impossibilité de construire de nouveaux bâtiments obligeant les Juifs à construire en hauteur. On peut, encore aujourd’hui, observer les barbelés au dessus de l’enceinte du Ghetto.

Le plus intéressant reste la « vraie » Venise, celle où vivent les Vénitiens, où comme le dit si bien Chloé, « la meilleure chose à faire est marcher et admirer ! ». Il peut effectivement être très agréable de flâner dans des rues où l’on entend enfin parler uniquement italien. Néanmoins, gare à vous ! Les Vénitiens auraient tendance à oublier de fermer leurs jardins. Du coup, comme l’a expliqué Chloé, « on se promène, et au coin de la rue, on arrive directement sur leur terrasse, en plein milieu d’une partie de cartes ou de l’apéro », avant d’ajouter avec humour, « évidemment, il n’y a que les touristes pour faire ce genre de bourde ! ».

Mais s’il y a vraiment un incontournable dans ce sestiere, c’est bien cette petite église en briques, prénommée Sant’Alvise, qui n’a pourtant rien d’exceptionnel vue de dehors. Son plafond est recouvert de fresques immenses et les murs sont habillés de toiles originales de maîtres. Une expérience assez extraordinaire selon Chloé, qui a expliqué avec enthousiasme à quel point il pouvait être incroyable de se tenir devant un Veronese ou un Bastiani « comme ça, dans la rue, sans aucune surveillance, et non pas dans un musée ».

Donc si vous non plus vous n’avez pas envie de payer trois fois plus cher votre café en terrasse et surtout vous faire constamment attaquer par des pigeons, c’est dans cette Venise protégée de la folie touristique qu’il serait le plus judicieux de se rendre !

En vous souhaitant un bon voyage… .

Caroline Miklas

Publicités

Une réflexion sur “Les perles cachées de Venise

  1. Une très bonne description d’une Venise « cachée » comme vous dites! Vous organisez bien les idées dans l’article, mais je demanderais juste un hyperlien ou une adresse pour le quartier juif ou comment rencontrer les Vénitiens par exemple, pour soutenir vous points. Juste des suggestions, sinon c’est assez complet je trouve!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s