The Three Flavors Cornetto Trilogy’s End

Le triptyque de comédies écrit par Edgar Wright et Simon Pegg a touché cette année à sa fin avec la sortie de The World’s End en DVD et Blu Ray le 18 Novembre en Angleterre.

Image

Une recette qui a marché, trois fois

On a découvert le trio Wright/Pegg/Frost en 2004 avec la sortie de Shaun Of The Dead. La « comédie romantique avec des zombies » infectée par l’humour anglais a tout de suite rencontré un succès inattendu auprès du public, ce qui lui a permis par exemple de sortir en salle aux États-Unis alors qu’il devait paraître directement en DVD. La roue était lancé pour ces trois anglais qui avaient déjà collaboré sur la série peu connue de notre côté de la manche, Spaced. Deux ans plus tard nait la suite du triptyque. Cette fois, c’est un buddy cop film classique, à l’exception qu’il se passe à la campagne. Avec ce film, la recette est dévoilée. The World’s End , qui lui est un film d’extraterrestre confirmera ce que jamais personne de l’équipe n’a explicite, ce qui fait de ces trois films sont un triptyque et pas seulement trois longs-métrages avec les mêmes acteurs, le thème qui leur est commun. Les trois revisitent les films de genre en se jouant de leurs codes, et en usant sans limites de l’auto-référence.

Une comédie qui aborde des sujets plus profonds

« On pourrait trouver une étude dans une université sur le sujet « la figure du père dans The Three Flavors Cornetto Trilogy »  » remarque Simon Pegg dans un podcast pour Indiewire. C’est ce que l’on retrouve dans les meilleurs films de genre, plusieurs niveaux de lecture. Il est vrai que les trois personnages joués par Pegg manquent de figure paternelle et que si l’on s’y intéresse il y a moyen de construire, de là, une analyse des ces derniers. D’autres sujets sensibles tels que l’alcoolisme sont abordés au court du triptyque, ce qui apporte un aspect subtil aux films.

Un vrai travail sur les DVD et Blu Rays

« On a beaucoup travaillé pour en faire un bon DVD » a souligné EdgarWright dans un tweet, et cela peut se vérifier en jetant un coup d’œil aux dos des boîtiers. Ce qui frappe ne sont pas les critiques que l’on peut y lire, mais plutôt la liste sans fin de bonus. On en compte pas moins de quinze, tous réalisés exclusivement pour ces éditions.

Pour la sortie française, il faudra attendre le 21 Janvier mais d’ici là il est toujours possible de se procurer ou découvrir Hot Fuzz et Shaun Of The Dead.

Myriam Le Cloarec

21203340

Sources Photo: DR

Publication visée : Telerama

Publicités

Une réflexion sur “The Three Flavors Cornetto Trilogy’s End

  1. Le reportage est OK ici et je pense que c’est bien newsworthy ; mais des sources originales ? Aussi c’est un peu court (moins de 400 mots) ; vous pouvez ajouter quelques réactions aux films des humains (pas de tweets) afin de rendre l’article plus robuste ; peut-être un peu plus sur sa réception en France ? BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s