La tête dans l’eau même en hiver

En ce 19 décembre, l’hiver est désormais installé sur tout le territoire français mais rien n’arrête une bande de kayakistes de Cergy en Île de France. Une fois leur plaisante saison d’été finie, les kayakistes n’attendent plus que les fortes pluies de l’Automne et l’Hiver pour investir les barrages d’Ile de France afin de continuer à s’entraîner.

 

 

Spécialisés en kayak slalom ou en kayak freestyle, des jeunes kayakistes de Cergy en région parisienne ne cessent de mettre la tête sous l’eau même en hiver. Le kayak freestyle est une discipline consistant à faire un nombre maximum de figures dans des vagues, tandis que le slalom est une course contre la montre avec un parcours en eaux vives. Cette bande d’amis, à défaut de casser la glace sur les plans d’eau, recherchent du mouvement et le trouve sur des barrages. Il est nécessaire pour eux de se déplacer, Noisiel, Larcay, Charly, ou Pontoise sont leurs « spots » préférés, et ne sont accessibles qu’après plus d’ une heure de route en voiture. L’investissement est donc conséquent.

C’est grâce aux fortes pluies que des lâchés d’eaux sont rendus possibles sur les barrages aux alentours de Paris. Une fois que ce processus est enclenché, cela forme des vagues plus ou moins exploitables auxquelles les kayakistes font fortement attention. Il n’est question de quelques centimètres pour rendre une vague navigable, un long travail d’analyse en amont est donc nécessaire avant de pouvoir espérer naviguer : « Le week end, on passe notre temps sur le site internet vigicrue afin d’analyser le niveau d’eau parfait et partir le plus vite possible » nous livre Arnaud Cosson, kayakiste freestyleur de 20 ans. C’est grâce au bouche à oreilles qu’ils apprennent la position des barrages adéquats à leur pratique et ceux-ci se transforment rapidement en gros regroupement de sportifs de glisse. Le barrage de Larcay accueille dès Janvier kayakistes et surfeurs. « On a tous froid, mais c’est vraiment sympa de se retrouver là-bas. On pratique tous des sports aquatiques associés à l’été, mais le moment où l’ambiance est la plus intime et où on partage le plus c’est finalement l’hiver. » raconte Flora, slalomeuse de 18 ans. C’est les personnes qui se baladent le long des rivières qui restent le plus étonnées de ce spectacle. Les conditions extérieurs étant difficiles, seuls les sportifs confirmés continuent à s’entraîner et les meilleurs de chaque discipline sont donc toujours au rendez-vous.

 

 

La pratique du kayak reste tout de même problématique en hiver. La navigation est souvent très réglementée sur les barrages, et sur les lacs et rivières elle est rapidement interdite à cause des températures négatives. Pourtant, cela ne les arrête pas : « C’est fréquent qu’on se fasse sortir de l’eau par la police ou la VNF, mais ce qu’ils ne savent pas c’est que l’on a atteint un niveau suffisant pour nous gérer et on est super prudents. En plus, on a pas vraiment le choix, les premières compétitions arrivent très vite…». Ainsi, même si des stalactites remplacent souvent leurs mèches de cheveux à la fin des séances, rien n’arrêtent ces jeunes sportifs.

Inconscience ou réelle passion, on pourrait s’interroger. On se rend compte rapidement en discutant avec eux que leur goût pour leur discipline anime une réelle envie de pratiquer qui va au-delà d’une question de météo. Tom, 21ans, 3éme au championnat de France freestyle 2013 nous explique : « On adore ça, s’entraîner l’hiver nous fait énormément progresser. On se pousse à bout et on dépasse nos limites. ». Ainsi, le passage par la saison la plus difficile de l’année semble nécessaire pour que ces kayakistes soient au meilleur niveau le moment venu !

Juliette Legendre, pour Le Parisien ou un journal régional.

Crédit photo : personnels / Raphaël Thiebaut

Publicités

2 réflexions sur “La tête dans l’eau même en hiver

  1. Bien écrit avec des bonnes citations ; un manque du détail « newsworthy » mais je vois le lien entre l’hiver etc. ; il faut juste un petit détail en plus (un concours, un accident, etc.) afin de justifier la publication de cet article ; un peu plus de travail et vous pourriez le publier 🙂 BP

  2. Bonjour,
    Très bon article. Je souhaiterai savoir sur quel site a été prise la deuxième photo ?
    Merci et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s