Vive l’insouciance!!!

Une fois que nous n’avons plus l’occasion de l’être nous mesurons comme il est bon d’être insouciant…

 L’insouciance a toujours été synonyme de jeunesse, de fraicheur voir de candeur.

Aujourd’hui cette image de l’insouciance semble s’effacer au travers de la représentation d’une jeunesse qui, poussant l’insouciance à l’extrême, devient irresponsable comme la génération YOLO  »You Only Live Once » représentées dans les films comme  »Bling Ring » de Sofia Coppola ou  »Spring Breakers » de Harmony Korine.

L’insouciance resterait synonyme de jeunesse mais avec une forte connotation d’irresponsabilité.

Nous oublions alors à quel point l’insouciance peut être importante dans la vie de tous les jours.

Une fois que nous n’avons plus l’occasion de l’être nous mesurons comme il est bon d’être insouciant, Agnès une femme ayant vaincu son cancer nous le dit  »Lorsqu’on m’a diagnostiqué mon cancer j’ai perdu toute ma joie de vivre, je ne pensais qu’à une chose le traitement ».

La  »Fondation Mimi » l’a bien compris. La plupart des fondations mettent en avant les difficultés physiques engendrées par la maladie pour nous inciter à faire des dons, en nous montrant des photos poignantes des malades.

La  »Fondation Mimi », qui a pour but principal l’accompagnement psychologique des malades, a récemment monté un projet montrant l’importance de l’insouciance dans la vie des personnes atteintes de maladies graves.

Cette fondation s’est associée à l’agence Leo Burnett France pour donner naissance au projet  »Ne serait-ce qu’une seconde ».

Ce projet consistait à propager un instant de rire et de joie au travers d’un recueil de photographies, en vente sur leur site, de vingt personnes atteintes du cancer ayant eux même un moment d’insouciance, capturé par le photographe Vincent Dixon.

Le principe était assez simple, les malades étaient maquillés et coiffés de façon excentrique ou originale sans qu’ils ne puissent se voir, ils étaient ensuite placés devant un miroir sans tain derrière lequel se cachait Vincent Dixon qui capturait le moment où les malades ouvraient les yeux et se découvraient métamorphosés.

Screen-Shot-2013-12-10-at-9.57.01-AM

A travers ce projet la  »Fondation’ Mimi » a permis de donner un moment de bonheur et d’insouciance à vingt personnes, ayant pour ainsi dire oublié cette sensation, mais aussi à toute personne découvrant la vidéo du projet. Cette dernière ne pouvant procurer que joie et attendrissement devant ce pure, simple et naturel moment d’insouciance et de bonheur.

Cette video, déjà visionnée plus de 150 000 fois, suscite en effet une irrépressible envie de sourire et sans doute de faire un don à la fondation afin d’aider les malades à améliorer leur qualité de vie.

 »Ne serait-ce qu’une seconde » en nous offrant un moment de bonheur au travers de l’insouciance nous donne envie de redécouvrir cette insouciance fraiche et candide mais aussi d’aider les personnes les moins à même de l’être à le redevenir.

La  »mimi fondation » n’est pas la seule à avoir mit le doigt sur l’importance de l’insouciance au cours des maladies.

Bob Carey était un homme tout ce qu’il y a de plus ordinaire jusqu’en 2003 où il apprend que sa femme est atteinte d’un cancer du sein. Il décide alors de se prendre en photo vêtu d’un tutu rose un peu partout dans le monde, que ce soit devant des paysages magnifiques ou encore des situations improbable comme sur la scène du ballet de  »Swan Lake » au Metropolitan Opera House à New York.

bob-carey-tutu-project-themetopera

Son but était de faire rire sa femme au cours de sa chimiothérapie , et les femmes suivant le même traitement, par l’insouciance de son geste. Ses photos ont eu un tel succès et été tellement partagées qu’il a décidé de monter l’association  »the Tutu Project » afin de récolter des fonds pour soutenir les femmes atteintes du cancer du sein, en vendant le livre de recueil de photos de son tour du monde en tutu ou encore des cartes postales.

Très récemment ses photos ont fait le tour de la toile grâce à la compagnie allemande Deutsche Telekom qui a lancé une publicité sur l’histoire de Bob et sa femme mais aussi en lançant une vidéo sur Youtube le 3 Décembre dernier qui a déjà plus d’un million de vues.

Alors dans la maladie comme dans la vie de tous les jours n’oublions pas que l’insouciance fait vivre un délicieux moment alors n’écoutons plus les gens comme Coralie qui dans le hall de son immeuble nous murmure  »Ces jeunes ils sont tous complètement insouciants, ils font n’importe quoi » et retrouvons notre insouciance candide.

Clémence Bauer

Photo à la Une et 1ère photo : http://www.mimi-foundation.org/fr/ne-serait-ce-qu-une-seconde.html

Photo Swan Lake : http://www.thetutuproject.com/thetutuproject-images/swan-lake-at-the-metropolitan-opera-house/

Publicités

Une réflexion sur “Vive l’insouciance!!!

  1. Un très bon sujet – original et intéressant ; le traitement du sujet vers le milieu et la fin de l’article est bien fait, mais l’attaque est un peu flou. On ne comprend pas le sujet jusqu’à la 6e phrase, et avec des phrases assez longues, c’est un peu tard. Ceci dit, c’est un petit problème à résoudre en disant simplement « une association joue avec l’insouciance dans une manière originale, aidant ceux qui ont perdu l’espoir » ou quelque chose comme ça plus tôt dan l’article. Peut-être il faut mieux prendre une approche différente puisque vous avez beaucoup de couleur dan l’article qui peut être très utile pour une attaque plus concrète…bref, ce sont mes suggestions, mais juste quelques considérations pour vous ! BP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s